Supports print | Graphisme

Graphisme éco-responsable : comment concevoir des supports de communication plus durables ?

article-graphisme-print-eco-responsable

Comment définir le "graphisme éco-responsable" ?

 C’est la question qu’un confrère m’a posé récemment sur LinkedIn, en s’interrogeant sur mon intitulé : graphisme éco-responsable, conseil en éco-communication.

Et comme ce n’est pas la première fois qu’on me la pose, j’ai pensé que ce serait utile de préciser ce qu’il faut comprendre par “éco-responsable”.

Vous comprendrez alors pourquoi cela est directement lié à mes prestations de graphiste.

Graphisme éco-responsable et Éco-conception : des solutions plus durables pour vos supports

Quand on parle de graphisme éco-responsable, ou d’éco-conception, on comprend d’abord une conception plus écologique des supports de communication print, c’est-à-dire destinés à être imprimés et/ou distribués sur papier. Il peut s’agir d’une brochure, de flyers publicitaires, ou encore de packaging produit.

Pourtant, les impacts de la communication proviennent aujourd’hui majoritairement du numérique, comme je vous l’ai résumé dans un précédent article sur les chiffres de la pollution numérique ! Mais chaque chose en son temps : commençons par lister quelques solutions pour adopter un graphisme print plus responsable, il y a de quoi faire ! Les bonnes pratiques éco-responsables pour la communication web seront décrites dans un prochain article.

Réduire les impressions papier

Cela paraît évident aujourd’hui mais ce ne l’était pas il y a encore quelques années : une petite victoire qu’il faut noter ! Évidemment, la transition numérique a facilité la réduction des déchets papier, que ce soit pour partager des documents ou collaborer à plusieurs.

D’ailleurs, il est rare de voir une signature mail sans la petite mention type : “n’imprimez que si cela est nécessaire“. Un bon départ donc, même s’il reste encore beaucoup de gâchis dispensables au sein de nombreuses structures…

Allonger la durée de vie de vos supports papier

Si vous devez réaliser des supports de communication papier, réfléchissez en amont à leur durée de vie potentielle et à leur pertinence. Ce flyer est-il réellement nécessaire pour communiquer sur ce salon ? Ou bien pouvez-vous lui substituer un support plus durable qui aura moins de chance de finir à la poubelle ? Si on garde l’exemple d’un évènement, on peut imaginer :

  • Un QR code qui conduit à une landing page,
  • Des grandes affiches ou des kakémonos disposé.es à des endroits stratégiques,
  • Une plateforme dédiée à l’évènement où retrouver toutes les infos nécessaires,
  • Des inscriptions en ligne et un suivi par sms (exemple : rappel de votre atelier à telle heure, etc)

Vous organisez des évènements réguliers ?

Préférez une signalétique ou des panneaux d’affichages réutilisables quand c’est possible : on évite d’ajouter la date ou les adresses si le lieu est différent. De la même façon, essayez de récupérer les supports papier comme les plans, les badges ou les catalogues à la à la sortie du salon pour les recycler ou les récupérer.

Optimiser le contenu d'un support papier

Il s’agit de réfléchir en amont au contenu d’un support à créer. Vous avez intérêt à sélectionner les informations les plus pertinentes sur votre activité afin d’éviter de finir avec des documents obsolètes qui dormiront dans un placard du bureau.

Par exemple, pour faire durer une plaquette institutionnelle plus longtemps, on privilégiera les formules du type : “Fondé en 1995” plutôt que “existe depuis 25 ans”.

Réaliser des graphismes moins gourmands en encre

La tendance est à l’épuré et aux designs allégés, notamment pour les identités visuelles, mais pas seulement ! Par ailleurs, les graphistes ajoutent de plus en plus des “formats impression” ; comprenez par là des déclinaisons de vos supports ou de logos plus sobres spécialement conçues pour l’impression. En utilisant ce format, on réduit la consommation en encre et en papier.

Imaginons que vous avez un catalogue produit en ligne, mais que vous souhaitez laisser la possibilité à votre visiteur de l’imprimer. Prévoyez un document PDF téléchargeable prêt à imprimé, mais allégé : on supprime les images inutiles, on réduit les espaces vides et la taille du texte (en veillant à conserver une bonne lisibilité bien-sûr), on enlève les blocs de couleurs et les aplats, etc.

Et évidemment, on ajoute un petit message rappelant de n’imprimer que si cela est nécessaire…

Choisir un imprimeur éco-responsable

De nombreux imprimeurs  utilisent des encres végétales et du papier recyclé. Le label Imprim’Vert® référence des imprimeurs mettant en place des actions concrètes pour réduire leur impact environnemental (optimisation du recyclage de leurs déchets, suivi des dépenses énergétiques du site, la non-utilisation de produit toxique, etc.).

Opter pour des goodies durables et eco-friendly

De nombreuses entreprises se tournent désormais vers des options plus durables pour faire leur promotion. Durables… au moins en apparence.

Faisons un test avec les fameux tote bags qu’on voit partout : combien en possédez-vous à la maison ? Personnellement, j’en détiens une douzaine chez moi, alors que je n’en ai acheté aucun… ! Autant vous dire que je ne les utilise pas tous…

Ces sacs en tissus réutilisables, souvent offerts à des fins promotionnelles, sont devenus de vrais accessoires de mode. Et bien qu’ils aient l’air écolos, il faut en réalité les utiliser des centaines voire des milliers de fois (selon différents critères) pour compenser leur impact écologique (fabrication, recyclage, etc).

Réfléchissez donc bien, si goodies il y a, aux meilleures alternatives qui s’offrent à vous et leur intérêt réel.

Pas de graphisme éco-responsable sans communication durable !

Communiquer de façon responsable, nous l’avons vu, c’est avant tout réfléchir à la durée de vie de vos supports de communication. Dans cette première partie, nous avons détaillé les solutions durables pour les supports print/papier.

Il est évident que le graphiste a un rôle essentiel à jouer dans le conseil et la sensibilisation qu’il va faire auprès d’une entreprise ou une association. Que ce soit pour limiter l’impact environnemental de sa communication certes, mais aussi parce que cela va apporter une valeur ajoutée à son client.

Cependant, tout ceci n'est que la partie immergée de l'iceberg. A mon sens, il s'agit avant tout d'ancrer mes prestations et mes compétences de graphiste dans une démarche de durabilité globale.

Effectivement, il y a des dizaines de façons de limiter l’impact environnemental de sa communication, et cela ne s’arrête pas au choix du papier et à l’encre.

A quoi bon créer des supports de communication éco-conçus s'ils ne s'inscrivent pas dans une réflexion d'optimisation de la communication dans son ensemble ?

Je peux réaliser des supports pour vous, mais je veux qu'ils apportent du sens à votre communication. C'est pourquoi j'accompagne mes clients, qu'ils soient entrepreneurs, ou porteurs de projets à but non lucratif, à repenser leur communication print et digitale.

Cette démarche durable fait sens pour vous ?

Prenons contact pour échanger sur votre besoin et vos problématiques de communication afin de trouver les solutions durables et éco-responsables les plus appropriées pour diffuser votre message efficacement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.